Juin16

A mon bureau, épisode 6/6

Ca c'est feng shui ! Share this post

 

 

« Mais Me Biétry, comment devient-on expert feng shui ? ». Je vais tenter de répondre à cette question que l’on me pose souvent … non, tout le temps !

Ce n’est pas le tout de t’autoproclamer entrepreneur. Il s’agit d’entreprendre.

Et passer de travailleur social à business woman, pas fastoche quand tu ne sais même pas rendre la monnaie au stand crêpes de la kermesse de l’école.

Sans parler que le seul public que j’accompagne au changement depuis 15 ans, c’est du SDF en culotte courte, du fraîchement tolard, du psychotique médicalisé à l’herbe de Provence et d’ailleurs, de l’ado-mère-célibataire. Tous, avec un cv long comme un ticket de métro. Que des 16-25 ans qui ont confiance dans l’humanité comme dans un requin qui a la dalle.

D’abord, j’ai annexé une pièce de la maison. Après j’ai foncé chez le Suédois. Et je réalise un agencement de bureau feng shui … Ben oui !

Je me suis offert, rectification d’après mon comptable, j’ai investi dans :

– un bureau en bois avec des caissons de rangement,

– une lampe jolie qui éclaire, attention les deux ne s’associent pas toujours,

– et une chaise de bureau à très haut dossier qui roule.

Après trop d’heures de montage : je ne sais pas vous, mais moi je le monte à l’envers une fois le meuble nordique et après à l’endroit…

J’ai placé mes mobiliers de bureau de manière à voir la porte. J’ai mis ma pile de dossier à traiter à ma gauche, enfin pile n’exagérons rien !! Mon téléphone à droite, à côté de mon écran et d’une photo de mes enfants qui sont mes fervents supporters. J’ai installé ma belle crassulas dans le coin gauche. Crassulas : ça fait 101 dalmatiens pourtant c’est juste une plante verte dépolluante à feuilles rondes. J’ai allumé une lumière dans le coin Sud-Est de la pièce pour la fortune, changé le message du répondeur et taillé mes crayons.

Ensuite, j’ai ouvert la table des matières de « En route vers le CAC 40 ». On y trouve aussi bien : business plan, communication, liflets, niche, prospection, réseaux, tableaux de bord… Et oui, tout ça ! J’ai pas tourné la page quand j’ai senti des gouttes de sueur perler sur mon front…

Alors justement dans les secteurs de l’architecture d’intérieur et du bien-être, le feng shui ça s’appelle une niche. Déjà, c’est facile de comprendre que niche n’est pas synonyme de parc animalier. Et dans notre exemple, c’est même un nid et plutôt le modèle condor que colibri.

Donc, je me suis munie du duo indispensable à un créateur d’entreprise : une boite de mouchoirs pour …. m’essuyer le front et un déo.

A vos marques, prêt, partez !

 

Aude Biétry

Les autres articles en lien avec celui-ci  : Le déclic, La réflexion, L’annonce, L’effet feng shui, Entrepreneur ça c’est fait !